Toussus dans le « Parisien »

Les riverains sont toujours fixés sur l’idée de la fermeture. A contrario, Madame Pécresse, elle, semble faire marche arrière. Mais comment convaincre les populations de favoriser « la solution de compromis » , après avoir tant fait espérer que la fermeture était possible, et qu’elle en avait le pouvoir ? Eh bien, en faisant de notre cher aéroport, un rempart protecteur de l’urbanisation de la région. Si, si c’est écrit… Alors, vive Toussus providence !

Bonne lecture, Christine ASCIONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>